Warning: UPDATE command denied to user 'femmesemdrup0'@'10.0.65.183' for table 'drupal_cache' query: UPDATE drupal_cache SET data = 'a:599:{s:13:\"theme_default\";s:2:\"fe\";s:13:\"filter_html_1\";s:1:\"1\";s:18:\"node_options_forum\";a:1:{i:0;s:6:\"status\";}s:18:\"drupal_private_key\";s:64:\"d1d96ff3097aa6d0e9c69a331f8d9b08cb7cb8deec7b17ae0071d5f55dc41066\";s:10:\"menu_masks\";a:22:{i:0;i:127;i:1;i:125;i:2;i:63;i:3;i:62;i:4;i:61;i:5;i:59;i:6;i:58;i:7;i:56;i:8;i:31;i:9;i:30;i:10;i:29;i:11;i:24;i:12;i:21;i:13;i:15;i:14;i:14;i:15;i:11;i:16;i:7;i:17;i:6;i:18;i:5;i:19;i:3;i:20;i:2;i:21;i:1;}s:12:\"install_task\";s:4:\"done\";s:13:\"menu_expanded\";a:0:{}s:16:\"language_default\";O:8:\"stdClass\":11:{s:8:\"language\";s:2:\"fr\";s:4:\"name\";s:6:\"French\";s:6:\"native\";s:9:\"Français\";s:9 in /home/femmesem/www/includes/database.mysql.inc on line 128

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/femmesem/www/includes/database.mysql.inc:128) in /home/femmesem/www/includes/bootstrap.inc on line 610

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/femmesem/www/includes/database.mysql.inc:128) in /home/femmesem/www/includes/bootstrap.inc on line 611

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/femmesem/www/includes/database.mysql.inc:128) in /home/femmesem/www/includes/bootstrap.inc on line 612

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/femmesem/www/includes/database.mysql.inc:128) in /home/femmesem/www/includes/bootstrap.inc on line 613
400 élèves à la rencontre de femmes scientifiques | femmes-emploi.fr
Lettre d'information
RSS
Syndiquer le contenu

400 élèves à la rencontre de femmes scientifiques

Carrefour des métiers 2006

Les classes se suivent depuis le début de la matinée dans l’amphithéâtre de l’Agora des Sciences à Marseille. Au total ce sont près de 400 collégiens et lycéens représentant 18 établissements des Bouches-du-Rhône qui y passeront chacun une trentaine de minutes en ce premier jour de la Fête de la science 2006, pour y écouter les témoignages d’actrices de la recherche et de l’industrie dans la région PACA, avant de se rendre à l’étage supérieur questionner, eux-mêmes, par petits groupes, d’autres chercheuses, techniciennes, ingénieures et étudiantes. Car ce " 1er Carrefour des métiers scientifiques et techniques " est placé sous le signe des femmes, pour que filles et garçons se rendent bien compte que ces métiers sont mixtes.

 

A la rencontre de femmes scientifiques

Dans l’amphi, deux " scientifiques " font partager leur expérience. A commencer par Sylviane Confort-Gouny, chercheuse au CNRS au laboratoire de résonance magnétique de la faculté de médecine de Marseille, prix Cristal 2004 du CNRS et lauréate du prix Excellencia " recherche " 2006. Elle prend soin d’expliquer son métier : " trouver de nouveaux instruments pour mieux imager le corps humain ",son parcours : bac S, prépa, école d’ingénieur, travail aux Etats-Unis, au CEA, dans une société privée d’Aix-en-provence puis au CNRS, mais aussi sa vocation : " adolescente, j’avais le goût de la mécanique, j’avais une mobylette, un train électrique… Je me suis dit que ça pouvait servir mais je ne voulais pas faire médecine alors je me suis tournée vers le développement d’outils pour la médecine ". Elle revient aussi sur sa vie en dehors du laboratoire : le temps passé avec ses trois filles à faire du sport, à regarder la télévision ou à voyager…et prouve que le chercheur n’est pas un savant fou coupé du monde. A ses côtés, Marie Pérez, ingénieure d’affaires chez Véolia Eau à Nice passe elle aussi " aux aveux ". D’autant plus volontiers qu’échanger avec les jeunes lui semble particulièrement important : " à cet âge-là on n’a aucune idée du monde du travail et de l’entreprise, moi ça m’a cruellement manqué au moment de l’orientation alors si je peux faciliter la vie à quelques uns, c’est déjà ça de pris".

Découvrir une vocation ?

Passée de l’amphi aux stands l’après-midi, elle a pu discuter directement avec les élèves comme près d’une trentaine d’intervenantes venues répondre à leurs interrogations. Chacune se présente aux groupes de jeunes qui défilent stylos à la main, suscitant souvent une vague curiosité voire une indifférence manifeste, parfois un réel intérêt. Attablés avec Mélanie Bonnissel, ingénieure en installations pétrolières chez Saipem, Sofiane, Basma et Samira, en troisième au collège Jean-Claude Izzo à Marseille, restent sceptiques : " c’est intéressant de rencontrer des gens qui travaillent mais je ne me vois pas faire des études scientifiques, j’aime pas ces matières ". Trois garçons du collège Henri Vallon de Martigues, attirés par les maths, l’électronique et l’informatique, s’extasient en revanche sur le salaire d’un ingénieur et les possibilités d’expatriation que leur décrit Claire Nauts, ingénieure en micro-électronique chez Cadence. Aurélie, enfin, du collège de Plan-de-Cuques est ravie : " je me suis éclatée, lance-t-elle à ses camardes en revenant du stand de Christelle Rossin qui travaille sur les télescopes au laboratoire d’astrophysique du CNRS à Marseille. Je voulais travailler dans l’astronomie mais j’avais peur de ne pas trouver un emploi, que les études soient longues… Maintenant j’ai confiance, je sais que je peux y arriver ". Voilà déjà un pari de gagné.

Audrey Savournin 12/10/2006
Forum

Vous avez une question en lien avec cet article ?

> Posez votre question sur le forum

Femmes emploi près de chez vous : emploi en provence-alpes-côte d'azur | emploi en réunion | emploi en haute-normandie | formation en basse-normandie | entreprise en bretagne | entreprise en limousin | emploi en pays de la loire | emploi en franche-comté | entreprise en guadeloupe | formation en rhône-alpes | entreprise en auvergne